ONLY LOVERS

ONLY LOVERS


Du 3 au 21 février 2016

une proposition de Timothée Chaillou

Pour sa prochaine exposition, le Cœur présente une exposition-vente autour de la série des cœurs d’un jeu de cartes. Les artistes sont invités à utiliser un jeu réel ou imaginaire, à créer, modifier, une carte ou plusieurs, dans la totalité de la série des cœurs, et du joker.

SUR UNE PROPOSITION DE TIMOTHÉE CHAILLOU

« J’aimerais vous donner rendez-vous à Paris au cœur du marais, au « Cœur », pour célébrer, par une exposition inattendue, la Saint Valentin. Partant du nom du lieu, symbole universel de l’amour, l’invitation qui est faite aux artistes , est de nous envoyer une œuvre – une Valentine en somme – dont le format ne dépassera pas les dimensions d’un A4. Les artistes sont invités à utiliser, modifier, créer une, plusieurs ou la totalité des cartes de la série des cœurs, tout autant que le joker, d’un jeu de cartes existant ou inventé. Au delà de cette « fête païenne », issue de la tradition antique des Lupercales, l’un des points de départ de cette exposition est la réinvention du tarot de Marseille par les Surréalistes et l’œuvre de Max Ernst servant d’affiche à l’exposition « Le Surréalisme » de 1964. Cette exposition célébrera les mœurs et affres amoureuses, l’affection, le charme et la tendresse par le biais de l’un de ses symboles, le cœur.

Le cartes sont une métaphore de nos jeux de sociétés. Jouer aux cartes est une activité libre, un divertissement parfois gratuit ou qui nous pousse à l’amour éperdue, dans les pièges, les morsures des fourberies et impertinences du joker.  » – Timothée Chaillou

UNE EXPOSITION VENTE

Les variations autours des cartes proposées par un large choix d’artistes, sont présentées à la vente entre 100€ et 1000€. Un parti pris en accord avec la mission que s’est fixé le Cœur de décloisonner l’espace d’exposition traditionnel, d’en déplacer les limites et de proposer aux artistes de nouveaux territoires d’expressions et de rester accessible à l’acquisition.

L’exposition sera clôturée par une soirée Croc Love le 13 février. L’occasion de célébrer ou chercher son ou sa valentin(e), et d’offrir ou de s’offrir une œuvre des artistes exposés.

LE MOTIF DU CŒUR ET LES FIGURES DU JEU DE CARTES

« Quand donc un homme, qu’il soit porté pour les garçons ou pour les femmes, rencontre celui-là même qui est sa moitié, c’est un prodige que les transports de tendresse, de confiance et d’amour dont ils sont saisis; ils ne voudraient plus se séparer, ne fût-ce qu’un instant. » – Platon, le Banquet

Le cœur est un symbole courant utilisé depuis la nuit des temps pour représenter le centre de l’activité émotionnelle , spirituelle, morale ou intellectuelle. Un cœur rouge est symbole de la vie, de la santé, du courage, de l’amitié et de l’amour. Il est parfois traversé d’une flèche, illustrant ainsi l’intervention d’Éros, ou bien brisé, représentant alors une déconvenue amoureuse.

Dans les jeux de cartes traditionnels, les cartes possèdent typiquement deux éléments les distinguant : leur valeur et leur enseigne. Les valeurs sont souvent des nombres ou des figures. Les enseignes, le plus souvent au nombre de quatre et parfois appelées « couleurs », sont les symboles d’une série. Le cœur est l’une des quatre enseignes françaises avec le pique, le carreau et le trèfle, qui furent introduites par les cartiers, au 15e siècles, par adaptation et simplification des enseignes germaniques (glands, grelots, feuilles et cœurs). Le Roi, la Dame et le Valet représentent des personnages, en costumes du 15e siècle. Dans la série des cœurs, le Roi porte barbe, moustache, couronne et tient une épée ou un spectre. Il est la plus forte carte (ou suit immédiatement l’As ou le Dix). Il est appelé Charles en référence à Charlemagne ou à Charles VII. La Dame porte une longue chevelure et tient une rose de la main droite. Elle est appelé Judith, en référence à l’héroïne biblique, qui écarta le peuple juif de la menace d’une invasion assyrienne en décapitant le général Holopherne. Le valet est habillé comme un écuyer ou un domestique. Il est appelé La Hire en référence au compagnon d’armes de Jeanne d’Arc, symbole de bravoure, de fidélité et de vaillance. Le joker, qui fut inventé vers 1850, remplace n’importe quelle autre carte d’un jeu. Il est représenté sous forme de bouffon, lutin ou clown, parfois tenant des cartes à jouer en mains. Certains jeux n’en font pas usage, d’autres en font la carte la plus importante devenant, ainsi, un « atout impérial ». OnlyLoversPrint2-Good2

 

20160203_LC-OnlyLovers_Installation_008

20160203_LC-OnlyLovers_Installation_016

20160203_LC-OnlyLovers_Installation_010

20160203_LC-OnlyLovers_Installation_009

20160203_LC-OnlyLovers_Installation_006

20160203_LC-OnlyLovers_Installation_005

20160203_LC-OnlyLovers_Installation_004

20160203_LC-OnlyLovers_Installation_003

20160203_LC-OnlyLovers_Installation_002

20160203_LC-OnlyLovers_Installation_001

20160203_LC-OnlyLovers_Installation_014

 

20160203_LC-OnlyLovers_Installation_013

20160203_LC-OnlyLovers_Installation_014

20160203_LC-OnlyLovers_Installation_015

20160202_LC-OnlyLovers_Installation_012

20160202_LC-OnlyLovers_Installation_011